lundi 29 août 2011

Le gif du lundi.

N'ayant à ce jour probablement aucun accès internet, cette note a été préprogrammée avant la finalisation de mon expatriation lors du weekend qui vient de passer. Pour l'occasion, vous aurez droit à deux gifs, parce que la pastèque, c'est bon quand il fait chaud.




D'ailleurs, ça me rappelle un truc. Une des fois où je suis descendue toute seule dans la petite ville lombarde pour nettoyer et préparer l'appartement avant de peindre, j'ai passé des heures (littéralement) à gratter les escaliers de granit souillés de veilles traces de peinture saumon sous une chaleur de plomb. Il fait facile entre 3 et 5° de plus au sud des Alpes qu'au nord, pas de vent, ça colle. Bref, je me démène comme une malade, la porte de l'appartement grand ouverte sur la cour (pour l'air et la lumière). La femme du voisin allemand s'arrête pour se présenter et nous discutons 5 minutes. Ensuite, chacune rentre chez elle. Je ferme la porte puis m'en vais travailler au premier étage de l'appartement. Pas 5 minutes plus tard, ça sonne à la porte. Je jette un oeil depuis le premier et je vois la voisine et sa fille qui attendent devant la porte, la fillette tenant une assiette avec une belle tranche de pastèque. Je descends leur ouvrir. La mère m'explique que sa fille lui avait dit que la pastèque, c'est bon quand on travaille et qu'il fait chaud et que ça me ferait sûrement du bien et a voulu m'en apporter, et la gamine qui me tend l'assiette en remuant timidement (c'est là que vous devez dire oooooh, c'est chou).

J'ai mangé cette tranche de pastèque fraîche et sucrée posée dans les escaliers en poussant des grands hhhhhhmmmmmmm parce que c'est vrai, qu'est-ce que c'est bon, la pastèque, quand on travaille et qu'il fait chaud.

samedi 27 août 2011

Sans internet fixe.

Par Carol Lay www.waylay.com

Bon tout ça pour vous dire que j'ai quitté officiellement Lausanne et ma connection aujourd'hui. Quand je suis allée me renseigner pour les packs internet/téléphone en Italie, on m'a assuré que ma petite ville lombarde est bien pourvue en terme d'ADSL yeepee, mais que la mise en route d'internet peut prendre jusqu'à un mois oooooooh. N'ayant pas encore fait la demande (je ne suis pas sûre que Jamy aurait compris que je m'occupe d'internet avant l'eau et le gaz) je risque d'être sans internet fixe jusqu'à fin septembre.

Vous aurez votre dose hebdomadaire de gif, pas de soucis de ce côté-là. Je pense également que je pourrai utiliser l'accès internet au travail, donc avec un peu d'organisation - écrire les notes offline à la maison et mettre en ligne rapidos - je devrais continuer à publier un peu. Mais je risque de ne pas être aussi présente et réactive, notamment pour les commentaires, alors un peu de patience, je vas reviendre.

Donc voilà, ça, c'est fait.

Je suis officiellement expatriée.


A tout bientôt.

lundi 22 août 2011

De l'installation dans un appartement en Italie du nord - épisode 6.

Tetris camion Level 43
Si vous avez raté le début: Episode 1Episode 2. Episode 3. Episode 4Episode 5.

L'épisode 6 est finalement assez court parce que le déménagement s'est passé sans aucun accroc. D'abord, j'ai fait des bons cartons, bien casés et amortis, et tout. J'ai fini 10 minutes avant que mes déménageurs de choc arrivent, mais c'était prêt.

Mais quel boulot, je n'avais pas imaginé que ça me prendrait aussi long, malgré que je n'aie pas un appartement si grand que ça et que j'aie vidé et vidé tout au cours de l'année écoulée. Même quand on a pas grand chose, qu'est-ce qu'on peut avoir comme bordel...

Il est pas beau mon parquet?
Je passe encore quelques jours ici dans un appartement à peu près vide avant de partir ce weekend. Il me reste les quelques choses que je vais donner et le canapé-lit de funambuline - qui va donc reprendre mon appart' chéri. Je dois dire que mon appartement me plaît beaucoup comme ça. J'aimerais bien vivre dans un grand appartement clair avec tous les rangements intégrés dans les parois de façons à ce qu'on ne les voit pas. Franchement, c'est beau, non? Du blanc, du beau parquet, de la lumière et plein d'espace...

Bon, je digresse.

Jamy et un de ses collègues sont venus charger mes affaires, funambuline a joué à Tetris dans le bus, le tout était poutzé en 1h30. Une petite bière, une petite bouffe chez mon vietnamien préféré, un dodo et départ. On a embarqué le frère de Jamy et nous sommes partis à trois en direction de l'Italie.

Au poil.
Pour le déménagement, le site de la confédération fournit ce document qui explique qu'il faut une attestation de domicile de la commune italienne ainsi qu'une liste des effets exportés. Impossible d'avoir une attestation de domicile sans que la police locale vienne inspecter l'appartement pour vérifier qu'il est habité et donc qu'il y a des meubles. J'étais donc un peu stressée. J'ai pris tous les contrats que j'avais en ma possession (appartement, gaz, électricité, eau) et mon attestation de départ de Lausanne, j'ai fait une liste en français et italien (dans le bus, hem) de mes affaires et départ. Arrivés à la frontière avec notre bus, le douanier italien nous arrête, j'explique qu'on déménage mes affaires, ils nous fait nous mettre sur le côté, regarde dans le bus, me demande la liste et me demande de le suivre dans le bureau. Les mecs du bureaux me posent une ou deux questions, tiquent sur le yamaha - ah, non, c'est une chaîne stéréo, j'ai cru qu'ils avaient une moto et me laissent passer sans autre (après une discussion rapide en eux bolatti plusieurs fois dedans) sans rien payer.

Ouf.

Trajet sans problème. On était un peu tendus quant à savoir si le bus allait passer par la porte qui mène à la cour intérieure. Et bien, c'est passé. Au poil de cul avec les rétros rentrés. Mais c'est passé.

Avant de mettre les meubles, comme promis, j'ai pris une photo à vide pour faire une meilleure comparaison avant/après:


Avant.
Après.

C'est mieux, non ?

Et nous n'avons pas dormi parterre ! C'était bien !


Notre chambre
Ta chambre

Au rez-de-chaussée, il y a des tas de cartons qui resteront en bas jusqu'à ce que l'on ait des meubles pour ranger tout ça. Jamy vient avec moi et passera une semaine de vacances en bas, ce qui nous donnera le temps d'acheter et monter les meubles les plus importants et essayer de régler l'épineux problème du rangement des chaussures... La cuisine, ce n'est pas pour tout de suite, mais je vais vous en parler au moment venu, c'est clair.

J'ai pu ranger une bonne partie de mes vêtements, ces messieurs ont installé les appliques qu'on a trouvées à Aux Champs à 6€ pièce et ça a déjà pas mal de gueule. Il nous faut encore des rangements et essayer de caser un ou deux éléments d'armoires supplémentaires, une grosse commode et on devrait être en mesure de caser toutes nos affaires sans trop trop charger la pièce. Jamy a des meubles foncés. Comme nous pouvez vous en douter, je ne suis pas fan, ça prendre beaucoup trop de lumière à mon goût, alors pour le reste, j'aimerais taper dans le clair autant que possible. Et je suis frustration, je crois qu'IKAKA a viré de son assortiment le meuble de la série GODMORGON que je visais pour ma salle de bain. Je voulais deux comme ça pour caser derrière la porte, mais sans miroir. Saloperie de nouveau catalogue.

Suite au prochain épisode.

Le gif du lundi.

Alors il n'est pas pourri et il fait près de 4 MB, il faudra un peu de patience.

Comme l'image finale est très large, je l'ai délibérément laissée sortir du cadre. C'est pas beau, mais il faut savoir faire des sacrifices en l'honneur du Saint Gif.



Bonne semaine les cocos !

dimanche 21 août 2011

Jaune.

Bon, je sens que ça va être ma dernière contribution au challenge photo couleur d'Armalite. Non seulement, j'ai pas beaucoup de temps, mais en plus, dès la fin de la semaine, je serai déconnectée pour je ne sais combien de temps. 

Mais bon, sans transition et sans mise en forme, ma contribution jaune:

Le jaune pipi du matin du mur désormais
fameux et heureusement blanc aujourd'hui
de notre chambre lombarde

A la gare...

Encore à la gare...

Toujours à la gare...

Une bite bitte jaune.

Le truc qui nous permettra d'avoir de l'eau chaude.
Un jour.

Ma lampe de cuisine ultra-kitsch qui déménagera
avec les quelques affaires qui restent samedi
Sinon, je montre mes seins chez funambuline. Et je profite de sa photo de borne électrique pour vous montrer celles que j'ai chopées alors qu'elles étaient encore flambant neuves (il m'en manque trois, sauf erreur). J'en parlais ici à l'époque.

Atchaôbonsoir.

jeudi 18 août 2011

De l'installation dans un appartement en Italie du nord - épisode 5.

Si vous avez raté le début: Episode 1Episode 2. Episode 3. Episode 4.

Je n'ai rien de très très pidant à raconter cette semaine, mais je vais tout de même tâcher d'être une hôtesse descente décente et ne pas faillir à ma mission.

Donc comme je le disais dans les brèves récemment, nous avons fini de peindre l'appartement. Pour vous faire une idée de la chose, rien ne vaut une image. Enfin, deux. Evidemment cliquables pour voir en grand.


Aaaaaah, saumon partout !
C'est touuuut blaaaaanc !


Bon, la photo après ne rend pas totalement justice au travail effectué: elle a été prise à la lumière d'un néon une fois la nuit tombée et j'ai complètement zappé de prendre une photo le lendemain une fois les papiers de protections enlevés, les escaliers déscotchés et le sol nettoyé. Mais bon. C'est blanc.

Sinon, le weekend passé précédait Ferragosto.

En Italie, le 15 août, fête de l'Assomption, est appelé Ferragosto, du latin feriae augustae, “vacances d'août”. Jour férié par excellence, fête à la fois religieuse et profane, Ferragosto est une date qui rythme le calendrier de la vie sociale italienne : c’est en effet l’occasion d’organiser des sorties en famille ou entre amis, le scampagnate, parfois étalées sur plusieurs jours. Les bords de mer, les lacs, les sentiers de montagne sont alors pris d'assaut tandis que les villes sont littéralement désertées et que de nombreux commerces ferment leurs portes.

Il paraît que ça vient du Petit Larousse, mais j'en sais rien, moi, j'ai que le Petit Robert (que celui qui à dit des petits roberts se dénonce!) et il est dans un carton. Mais j'ai trouvé ça sur ce blog (qui a des pubs vidéos avec du son que l'on ne peut pas désactiver, à bon entendeur)

Tout est fermé ou presque. Comme je suis descendue en train seule (donc sans voiture) un jour avant Jamy et que le seul et unique hôtel de ma petite ville lombarde était fermé, j'ai donc officiellement passé ma toute première nuit dans ce nouvel appartement.

C'est cosy, non ?

Je n'ai pas si mal dormi, tout compte fait.

Alors on a de l'électricité, j'ai reçu un courrier auquel je n'ai pas tout compris (à part que j'ai 30 jours pour remplir et signer ou je risque de me faire couper l'électricité), de l'eau et la "gérance" a fait réparer les divers robinets. Presque un sans faute - à part la chasse de la salle de bain de Jamy qui met une demie heure à se remplir. Et comme c'est une chasse dans le mur, il va falloir qu'on les rappelle. 

Après Ferragosto.

Pour la mise en route du gaz, je dois être présente, cela attendra donc la fin du mois. Idem pour le contrôle de la chaudière. Viendront ensuite le téléphone et internet. Alors s'il y a un truc qui est clairement moins cher qu'en Suisse, c'est bien la téléphonie. Parce que le jour où Swisscom offrira le fixe avec appel nationaux gratuit, l'ADSL haut débit et le mobile avec 200 minutes et 200 SMS inclus et un numéro gratuit pour 50 balles par mois, c'est pas encore demain, hein. 

Et va falloir trouver une voiture, aussi. Je suis tout pour vivre sans voiture et tout et tout, hein. Mais faut des transports publics un rien corrects et/ou des routes qui ne sont pas un piège cycliste mortel. Ou ne jamais sortir de ses choix chez soi.

J'vous avais bien dit, pas très pidant. 

Bon, c'est pas tout, j'ai des cartons à finir pour demain.

lundi 15 août 2011

La photo du mois.

Chaque mois, les blogueurs qui participent à La photo du mois publient une photo en fonction d'un thème. Toutes les photos sont publiées sur les blogues respectifs des participants, le 15 de chaque mois, à midi, heure de Paris.

Le thème de ce mois-ci (si je ne me trompe pas, je suis encore à la rue) c'est le soleil.



Alors une fois de plus, expatriation oblige, je suis allée fouiller dans mes archives pour vous dégoter un soleil (ou du moins un "coucher de"). Cette photo a été prise sur Mission Beach à San Diego, CA. D'ailleurs, si vous allez à San Diego, n'hésitez pas à séjourner au Best Western situé sur cette plage. Moins cher que les pseudo-palaces avoisinant, moins crade que le repère de surfeurs situé un peu plus loin et la même vue sur l'océan.

Bon, l'office du tourisme est fermé, allez visiter et commenter les autres contributions!

100driiine, A&G, Alice, Anne, Astrid, Babou, blogoth67, CalamityScrap, Carnets d'Images, Caro, Caroline, Cathy Brocard, Celiano, Cécy, Céline, Céline in Paris, Cherrybee, Chouchou, CindyChou, Clara, Claude, Cynthia, Damien, Dicey, Doremi, Doréus, Dorydee, Dr. CaSo, E, Eff'Zee'Bee, Emma, Ennairam, Fabienne, florianL, François, Frankonorsk, Frédéric, Genki, Gilsoub, Gizeh, Grignette, hibiscus, Ines meralda, Isabelle, Jo Ann, Krn, La Madame, La Parigina, L'azimutée, Laure, Le Loutron Glouton, Les Caribous-bou-bou, M, magda627, Mandy, Manola, Marie, MarionMaureen, M'dame Jo, mel, Nathalie, Nicopompus & SeriesEater, Niwatori, Noelia, Nolwenn, Olivier, Onee-Chan, Où trouver à Montréal ?, Paris by Mag!, Pavot de Lune, 4 petits suisses dans un bol de riz, SébastienStephane08, Tambour Major, The Breathless Quills, The Parisienne, Thib, Titem, Un jour-Montreal, Urbamedia, Véronique, Virginie et Viviane.

Vous désirez participer à La Photo du Mois ? Rien de plus simple : connectez-vous sur Facebook et rejoignez-nous. Une question ? Contactez Olivier.

Le gif moisi du lundi.

Allez, parce que je suis d'humeur.


dimanche 14 août 2011

Brèves italiennes.

Photo sans lien avec le contenu.
Cliquez pour agrandir. Classe, non?
Le weekend fût intense et efficace. Grâce à deux paires de mains amicales supplémentaires, nous avons réussi à finir de peindre et c'est prêt pour amener les meubles dans une semaine (je sens que le passage à la douane sera également un grand moment de cette épopée). Les locataires précédents ont tellement fait de la merde, que c'est difficile de passer derrière et faire un travail nickel en aussi peu de temps (par exemple, ils ont fait des trous dans le mur pour y mettre je sais pas quoi - des tableaux de 800 kg? - et les ont rebouchés au silicone, donc la peinture tient que dalle, c'est du bonheur), donc tout compte fait, on a vachement bien bossé et le résultat est pas mal du tout. Je voulais faire des photos avant/pendant/après, mais j'ai pas eu le temps. Enfin, j'ai pas le résultat fini en image.

Ça avance. Et ça se passe objectivement plutôt bien. Mais c'est pas facile tous les jours. Jamy ne me rejoindra pas avant quelques mois et ça lui fait des weekends lourds, beaucoup de route et de travail, en plus de ses semaines qui sont déjà en 150% en temps normal et ça ne va pas s'arranger une fois que j'y serai et pas lui... On ne s'occupe que de mon déménagement, pour le moment. 

Je me réjouis que l'on sorte de cette période bizarre dans laquelle on est depuis trop longtemps, entre moi au chômage depuis si longtemps et lui qui bosse trop, ça ne veut rien dire.

Mais il va falloir être encore un peu patients.

PS: cette semaine, j'ai dû lâcher le challenge photo violet. Faute de temps.

mardi 9 août 2011

De l'installation dans un appartement en Italie du nord - épisode 4.

Si vous avez raté le début: Episode 1Episode 2. Episode 3.

Nan mais sans déconner ?
Nous avons commencé les travaux de peinture (qui impliquent un grand travail de nettoyage des bavures jaunes-puis-saumon-puis-bleues des locataires précédents qui ont manifestement choisi d'ignorer que l'on peut protéger le sol, les plinthes, les escaliers, les interrupteurs, les cadres de portes, les fenêtres avant de peindre) et nous voyons disparaître progressivement et avec bonheur le vieux saumon et les effets texturés éponge couleur pipi du matin qui recouvrent les murs. Les voisins n'ont pas l'air de comprendre pourquoi (Manfred m'a dit qu'il trouvait le saumon très joli, alors que Bernadette et Georges - qui vient de passer son permis de chasse aux Grisons et porte de jolis short camouflage - oui, nous avons fait connaissance avec les voisins d'en face - ont eu l'air très septiques quand on leur a dit que l'on faisait tout blanc. Je me demande si le blanc ne passe pas pour du "pas fini". Bref.) J'ai passé à peu près quatre heures à récupérer les escaliers (dont on peut maintenant dire qu'ils sont en très beau granit noir du plus bel effet).

lundi 8 août 2011

Le gif moisi du lundi.

Encore un gif envoyé de l'eau-de-là.


Parce que c'est tellement chouuuu, les dauphins !

dimanche 7 août 2011

La cassamica et moi.

C'est aux petites choses que tu te rends compte que tu n'es pas dans le même pays.

Notre installation lombarde en cours, je suis allée plusieurs fois au supermarché Au Champ du coin. Au milieu de l'alignée de caisses avec humain, il y a une section avec 6 ou 8 caisses où tu fais tout tout seul : la cassamica.

Ce truc est un grand générateur de moments de solitude. Voici quelques idées de marches à suivre :


Variante 1 :

1. Scanner ses produits un à un et les poser à l'endroit prévu à cet effet
2. Cliquer "finir et payer" sur l'écran tactile
3. Sélectionner "carte de crédit"
4. Insérer sa carte de crédit dans la machine
5. Attendre et voir sa carte déclarée non valable
6. Ne pas avoir de cash sur soi
7. Répéter les opérations 3 à 5 jusqu'à ce qu'un employé vienne le montrer qu'il faut insérer la carte.... et appuyer sur le bouton vert.

Si tu as envie de jouer, tu peux continuer :

8. Regarder les opérations s'effectuer sur l'écran et attendre
9. Attendre
10. Entendre la machine biper et te demander de demander de passer auprès d'un employé qui arrive 5 bonnes minutes plus tard et te montre du doigt ton reçu qui s'est imprimé (il y a donc 5 minutes)(et que t'avais pas vu) à l'autre bout de la caisse pour que tu passes vers elle le signer.


Challenge photo semaine 1: Rouge

Armalite s'ennuie et lance des challenges photos pour occuper nos été. C'est très gentil, hein, pis moi, les thèmes "couleur", je ne résiste pas, alors je joue. Je voulais faire une jolie sélection, recadrer tout pareil, tout mettre en forme, mais j'ai comme qui dirait pas vraiment eu le temps ce weekend. Mais l'essentiel est de participer, non?



lundi 1 août 2011

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...