lundi 30 novembre 2009

De la suite dans les idées.

J'ai quand même pris l'avion un certain nombre de fois et jamais je ne me suis fait upgrader. J'ai des copains à qui ça arrive régulièrement, le billet à 5000.- au prix de l'economy, mais moi, jamais. Je crois que c'est là le prix que j'ai à payer pour ma prévoyance. Je ne suis pas de ceux qui se foutent du risque de surbooking et arrivent au check-in à l'heure de l'embarquement. Car ce sont précisément ceux-là qui se font upgrader - ou mettre dans l'avion suivant. Que je voyage pour des raisons professionnelles - et que je ne peux pas avoir un jour de retard - ou pour les vacances - et que je ne veux pas avoir un jour de retard, je suis toujours à l'heure à l'aéroport. C'est ainsi.

Mais ce weekend, j'ai découvert mieux que l'upgrade dans l'avion: l'upgrade de chambre d'hôtel. L'intérêt d'une "suite" n'avait jamais effleuré mon petit esprit né prolétaire et, hormis le prix, je n'aurais jamais considéré en louer une. Mon appartement n'est certes pas très grand, mais avoir une "chambre" plus grande que celui-ci, ça ne m'était jamais arrivé. Et ben c'est de la balle. Et du coup, je me suis culturée, je connais désormais la différence entre une chambre simple, une junior suite, ou une suite. M'enfin, ça vaut quand même passé 600.- la nuit prix plein, ces petites choses.

mercredi 25 novembre 2009

Paraît que j'ai été conçue sur du Queen....

... ou du Deep Purple.

Dialogue.

Moi, montrant mes ongles décorés de petites fleurs et autres petit brillants collants, à Monsieur:
Pis alors, tu préfères quoi? Les petites fleurs ou les petits brillants?
Lui, l'air soudainement paniqué
Je sais pas.
Moi, insistant, car il faut savoir que Monsieur a autant de chaussures que moi et peut mettre 20 minutes à choisir comment coordonner t-shirt et baskets et me pousse dans les magasins pour essayer des trucs parce qu'il veut voir1.
Nan, mais dis, tu préfères quoi?
Lui, l'air toujours aussi affolé.
Je sais pas. Mais rendez-moi ma copine.
 

1. Jalouses?

mardi 24 novembre 2009

Oh, les belles couleurs.

Je vais reprendre une vie normale si le mieux se confirme dans les 24 prochaines heures et jeudi, je vais bosser ouais, super! J'ai pu monter mes trois étages à pied sans étouffer et sans suer un demi-litre, je pense que c'est bon signe. Après, si on se dit que 37.5° est une température basale normale, je suis guérie. Ça aurait quand même été plus simple de me faire vacciner.

lundi 23 novembre 2009

Image > mots.

Je tiens juste à dire que la recherche google "Miss Piggy" est bien plus safe que "Peggy La Cochonne".

Pis bon, je pensais utiliser cette image comme une illustration bien à propos pour mon billet du jour mais je n'ai absolument rien à raconter, à part que le temps est long quand on est en quarantaine et qu'on a vu personne à part la boulangère - qui refuse d'entendre parler de grippe A, la pharmacienne et la dévédère depuis une semaine.

Mais l'image est bien chouette.

Vivement que ce soit fini.

Sur ce, bonnet de nuit.

samedi 21 novembre 2009

C'est du grand n'importe quoi...

... cette grippe.

Si je me pose tranquille, que j'en fais le minimum, je ne me sens -presque- plus malade et je retrouve une température -presque- normale. Mais si je fais le moindre truc, genre descendre chercher le courrier et monter trois marches, je sue, je transpire, ça tourne et paf, 38°5 en quelques minutes.

C'est quoi, ces conneries, hein?

Oui je trouve que les lolcats sont parfaitement de circonstance.

vendredi 20 novembre 2009

La grippe A attaque, heureusement plutôt mollement = DVD.

Nous avons eu jusqu'ici (dimanche):

Bruno : Heu, ouais, comment dire. Je reste impressionnée par les capacités de caméléon de Sasha Baron et devant sa capacité à se mettre dans des situations impossibles sans se faire tuer, un peu comme les gars de Jackass se relèvent après chaque chute. J'ai trouvé qu'il y avait plus de bonnes scènes dans les bonus, souvent plus "subtiles" que celles du film et surtout, il y a quand même une certaine intelligence dans sa provocation pour ce qui est de faire sortir le pire de ces protagonistes, enfermés dans un premier degré dramatique. Ai-je aimé? Je ne sais pas.

mercredi 18 novembre 2009

Ca vient, ou bien?

Franchement, tant qu'à avoir été mis en contact rapproché avec le virus de la grippe A, autant ne pas le savoir. Tu continues ta petite vie, tu contamines un max de gens pendant les 24h avant les premiers symptômes et ensuite, paf, en deux heures, t'as 41 de fièvre et tu peux plus bouger pendant 4 jours. Simple, rapide, efficace, t'as rien vu viendre.

Alors que si tu as été en contact rapproché avec le virus et que tu le sais, ben t'as plus qu'à attendre tes trois jours - en moyenne - pour savoir si oui ou non tu en as mangé ou pas. Alors qu'en fait, tu n'as peut-être rien et que tu rates plein de trucs: apérals, sport, sorties... peut-être pour qued'.

Travailler à la maison pendant quelques jours, le temps d'aviser, la bien belle idée. Certainement profitable à mes collègues, mais à mon travail, un peu moins.

Statistiquement, je serai fixée dans 24h. Du coup, j'espère bien l'avoir. J'aurais pas gâché ma semaine pour rien et ça éliminera la question de la vaccination.

mardi 17 novembre 2009

En attendant la grippe A.

Voilà, je retrouve enfin mon homme après une semaine de lit froid. Il est tout rose en arrivant. Et tout gris-vert à presque 40 de fièvre quelque deux heures plus tard. Je le renvoie chez lui. Et ce matin, il score à 41° malgré les médicaments.

Il ne me reste donc plus qu'à attendre d'être malade, mon ordonnance de Tamiflu, travailler à la maison et garder plus d'une mètre de distance avec le monde.

Ben ouais, ayant roulé des pelles à un malade au plus fort de sa transmission, j'attends vendredi et ses poussées de fièvre avec une certaine fatalité.

Ou pas.

Ma première titine.



mercredi 11 novembre 2009

Avec un titre.

Mes vols furent totalement non évènementiels et par conséquent, dépourvus de tout potentiel comique.

J'ai pourtant bien essayé de merder mon départ - à l'heure, puis coup de parano, ai-je bien fermé le robinet de la cuisine?, sprint retour, triple check, course jusqu'à la gare, planning tenu mais en nage.

mardi 10 novembre 2009

Plus près des étoiles.

Hier fut une journée exceptionnelle. Non seulement j'ai cherché mon natel US pendant près de 4h, mais j'ai eu plein de nouveau visiteurs alors que je n'avais rien posté depuis trois jours. Nan moi je vous dis, des trucs pareils, ça donne envie de croire en Dieu et en l'astrologie.


Pis j'ai eu une pensée pour eux, ces nouveaux qui ont peut-être dû trouver la note précédente amusante - parce que moi ça faisait longtemps que je n'avais pas ri autant en racontant des conneries sur mon blog, même si je n'avais pas du tout ri au moment (f)relaté - pis qui pleins d'une joie tendre et innocente, ont remonté de quelques notes et n'ont trouvé que détresse et lamentation d'une pauvre fille qui travaille trop même si on a toujours pas compris ce qu'elle fout dans la vie.

vendredi 6 novembre 2009

Phone service.

Oui, c'est une très longue note, mais c'est la vraie vie, que veux-tu?
Je viens de vivre un truc totalement surréaliste. J'ai appelé un numéro 0800 américain pour modifier une réservation à 7h du matin et j'ai été mise tout de suite un lien avec une vraie dame pas indienne qui a écouté mon histoire et réglé mon problème en moins de deux.

Un truc de fous.


Parce que mes chers ami-e-s, vous, suisses ou français, vous ne savez pas ce que c'est vraiment l'enfer du service par téléphone.

mardi 3 novembre 2009

Les restos japonais à lausanne - la suite.

Cette note est officiellement la plus populaire, m'amenant quelques centaines de visiteurs par mois, et pourtant, rien ne se passe, personne ne commente, donc un peu dur de faire avancer le schmilblick. Du coup, j'y ai rajouté un vote qui se trouve aussi dans la colonne pour le moment. Je ferai pareil pour les traiteurs.

Alors si tu es arrivé ici parce que tu cherches du sushi à lausanne, au moins, vote!


EDIT: Vote pour les restaurants et les les traiteurs.

Pleine lune = rêves de poissons rouge.

Il y a eu des poissons rouges dans un joli petit étang artificiel dans un jardin. Apparemment, on peut couper un couper un bout de poisson rouge sans qu'il ne meure et il repoussera comme un ver de terre. Une fille - je crois bien que c'était Emma, désolée, je sais pas ce que tu faisais là - en chope un, en coupe un trop gros bout, il se coupe comme un morceau de mozzarella, c'est blanc et élastique, mais elle coupe trop près de la queue et le poisson est mort. Il y a eu aussi un petit poisson rouge dans un sac plastique plein d'eau, une femme - je ne sais plus qui, je crois une de mes copines, la seule qui porte des faux ongles gel UV je sais pas quoi - perce le sac de son ongle synthétique et l'eau se vide. Je cours jusqu'à une fontaine pour le remplir et sauver ce poisson. Je me retrouve dans une coop qui est en fait la migros de quand j'étais petite - une élément récurrent de mes rêves, d'ailleurs - pour acheter un aspirateur - le mien est mort irl - et un aquarium, qui doit avoir un couvercle à cause des chats, mais des petits trous parce que ça ne vaut pas la peine d'installer un truc à bubulles pour des poissons rouges. Je trouve un aspirateur à 3000W qui chie et ne coûte que 69.- et je ressors avec un grand sac plastique plein de poissons. Qui se retrouve percé, mais cette fois je maîtrise. J'installe mon aquarium, l'homme est là, je crois. Parce qu'à un moment, je lui maille dessus car il a ouvert l'aquarium pour jouer avec les poissons et Chat No.1 aka Z. en a bouffé un.

lundi 2 novembre 2009

Quiz.

- Où fait-il plus de 20° le jour et moins de zéro la nuit?
- Où faut-il au minimum 19h1 et un changement d'avion pour l'atteindre, même si c'est pour passer 4.5 jours sur place?2
- Où l'humidité avoisinant les 5% cause des saignotements de nez au bout de 2h mais permet aussi de sécher 60 cm de cheveux en moins de 5 minutes?
- Où sert-on des burritos au petit-déjeuner?
- Où se trouve cet endroit vaguement lié à une chanson d'Eddy Mitchell? Et non, pas le Connemara, ça c'est Sardou et ne correspond en rien à ma description.

Non, toujours pas?

Bon, dernier indice: Red or green?

Bref, voyage express en vue, avec fatigue et stress, mais un vrai dépaysement en prime.
Stay tuned.


1. A la réflexion, je ne mettrai que 17h, cette fois, parce que j'ai trouvé un moyen de le faire avec qu'une escale au lieu de deux...
2. Ouais, bon, pas de commentaire au sujet de la formulation, svp, c'est pour commencer par "où".


Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...