jeudi 20 octobre 2011

La Suisse n'est jamais très loin.

Dans ma petite ville lombarde de 12'000 habitants, il y a une Coop à plus ou moins 700m de chez moi. Je n'y vais pas souvent parce que c'est nettement plus cher qu'Auchan ou Esselunga, mais c'est pratique pour dépanner. Genre c'est les prix de la coop suisse, mais en euros. Ca pique.  Bref, mes 3 yaourts et ma plaque de chocolat ovomaltine - je crois que je n'ai jamais mangé autant de chocolat de ma vie que ces deux dernières semaines, je crois que c'est un symptôme d'un certain mal du pays - mais je digresse-  je passe à la caisse. C'est toujours la même caissière, un peu froide, que je n'ai jamais tenté de dérider vu mon niveau d'italien insuffisant. Pour être honnête, je dois surtout moi passer pour méchamment coincée du cul, vu le peu de mots que je sors.

Nous avons eu plus ou moins la discussion suivante: 

- Vous n'avez pas froid comme ça sans veste? 

On me pose la question environ 3 fois pas jour. Non, quand il fait 16° avec du soleil, je n'ai pas froid. J'ai trouvé une réponse qui apparemment satisfait mon interlocuteur italien moyen, je la lui sers donc. 

- Je suis suisse, il fait pas froid encore pour moi. 
- Moi aussi, je suis suisse. Vous venez d'où? 
- Lausanne. 
- Je viens de Neuchâtel, je vis ici depuis 30 ans. 

Puis, en français (avec accent) : 

- On peut parler français alors. 

On embarque donc sur une discussion tu viens d'où-qu'est-ce que tu fous là. Elle m'explique qu'elle va faire ses courses à Chiasso toutes les semaines depuis 30 ans pour les produits suisses qu'elle aime. On parle retour en Suisse et trajet optimal en train. Et elle m'explique qu'elle ne passe pas par Milan, mais par Monza-Chiasso, parce qu'en fait, elle vient du Locle. 

La vendeuse de "ma" coop vient du Locle. 

Je dois dire que j'ai eu une semaine plutôt pénible avec mon premier vrai bon pétage de plomb en bonne et due forme - j'ai même donné des coups de pieds à mon lave-linge alors que je m'en prends jamais aux objets  - tout le condo doit penser que je suis phychologiquement instable... et ils n'auront probablement pas tout à fait tort. 

Alors la vendeuse qui vient du Locle, vous imaginez bien que ça a fait ma semaine.

7 commentaires:

  1. Bonjour, c'est par hasard que je tombe sur votre blog et étant italienne de souche, j'aimerais connaitre le nom de votre petite ville lombarde. Mes parents italiens viennent du côté de Bergame et lorsque je vous la photo sur votre article je reconnais le paysage lombard avec le "resegone" au loin. CA doit être dur pour vous de partir de Suisse et d'habiter dans une ville inconnue. C'est cela qu'on fait mes parents mais dans le sens inverse !

    RépondreSupprimer
  2. Cher(e) Anonyme, c'est amusant car sur la photo c'est Le Locle dans le Jura en Suisse! Mais c'est vrai que les collines Bergamasques et Brianzoles (j'invente des mots!) y ressemblent.

    Et je vais esquiver la question de la ville parce que préfère rester un peu floue ici, mais je suis dans les collines ;-)

    RépondreSupprimer
  3. Et la caissière de ma Migros en Suisse hier à mon retour de vacances en Italie était italienne... Coïncidence? Je ne crois pas.

    RépondreSupprimer

Je publie essentiellement tous les commentaires, mais je modère pour ne pas à avoir à m'occuper de ce qui se passe ici quand je n'y suis pas. Simplement.

(Et ça vous épargne les captcha infernaux.)

Si tu n'as pas de compte blogger, sélectionne l'option Nom/URL. Le champ URL est facultatif. Juste un nom ou un pseudo, c'est toujours mieux que le fameux Anonyme.

Il est possible d'utiliser les tags suivants:
- <b>texte</b> donne texte
- <i>texte</i> donne texte
- <a href="http://www.link.com">description</a> donne description

Qui se serait douté que commenter était aussi complexe?

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...